La Métamorphose du papillon

C’est la chenille qui transformée en chrysalide (ou cocon pour les papillons de nuit) va ensuite donner le papillon. La nature est capable de tours de magie extraordinaires !
Comment une chenille peut elle se transformer en papillon ? Ils sont pourtant tellement différents l’un de l’autre !

 

La fabrication de la chrysalide et du cocon

La chenille, une fois sa taille adulte atteinte, va tisser son cocon (papillon de nuit), toute la jounée, avec de la soie qu’elle fabrique, pour ensuite se transformer en chrysalide à l’intérieur de son cocon. Le papillon peut attendre plusieurs mois avant d’émerger pour ne vivre que quelques jours.

Pour fabriquer la chrysalide (papillon de jour), la chenille s’accroche à une branche avec un fil de soie. Bien souvent, elle va prendre la couleur des feuilles ou des branches de l’arbre sur laquelle elle se trouve, devenant ainsi quasiment invisible.

Au jardin aux Papillons, les chrysalides arrivent du monde entier : Phillipines, Malaisie, Costa Rica, Guyane, Mexique, Nouvelle Zélande, Afrique, Inde… elles sont toutes issues de fermes d’élevage.

Elles arrivent enroulé dans du conton, confortablement installées dans des boîtes en polystyrène. C’est notre horticultrice qui les trie par espèces, puis les colle, toujours la tête vers le bas, sur des baguettes de bois, afin de reproduire leur position naturelle. Cette position est très importante, pour le bon déploiement des ailes du papillon. Les chrysalides sont installées dans l’éclosoir jusqu’à l’émergence.

 

La métamorphose

Mais que se passe-t-il dans la chrysalide ?

Le développement dans la chrysalide dure environ une à deux semaines mais le papillon ne verra le jour que lorsque les conditions d’ensoleillement et d’humidité seront favorables. Elle peut ainsi attendre entre quelques semaines et plusieurs mois (pour certains papillons de nuit).

Lors de la nymphose, la chenille va se transformer en papillon (ou imago). La nymphe vit sur ses réserves et ne se nourrit pas. Mais à l’intérieur, c’est le vrai chambardement : les organes de la chenille se réorganisent pour s’adapter à la vie future du papillon. Le cerveau et les yeux grossissent, les antennes s’allongent, les mandibules rétrécissent et la trompe se développe. Le tube digestif, lui, devient tout petit et les organes reproducteurs apparaissent.

 

L’émergence

Lorsqu’un magnifique papillon sort de la chrysalide on parle d’émergence. Le papillon inspire d’abord de grandes bouffées d’air pour gonfler son abdomen. Il va ainsi faire céder la chrysalide pour pouvoir faire sortir la tête, les pattes puis les ailes. Soyez attentifs, si vous entendez les chrysalides craquer, c’est qu’une émergence se prépare, le papillon va apparaître dans quelques secondes !

Le papillon reste en bonne position les ailes vers le bas. Ces dernières sont toutes chiffonnées, il va d’abord les gonfler d’air mélangé à un liquide qui va durcir les nervures des ailes. Une fois ses ailes rigidifiées, il va les laisser sécher puis 1 à 2 heures plus tard, il pourra s’envoler.

 

Quelques vidéos

Parfois les images sont plus parlantes que les mots…
Voici quelques vidéos qu’on a plaisir à partager !!!

De la chenille à la chrysalide

« Le passage de la chenille de ce Machaon (Papilio machaon) à la chrysalide se révèle être un spectacle étonnant et fascinant. »

De la chenille à la chrysalide from Viltansou on Vimeo.

 

Naissance du papillon Morpho


L’étonnante naissance du papillon Morpho par Futura-Sciences